Dakar 2016 : David Casteu stoppé en plein élan sur l’étape 9

Sport

janvier 13, 2016 0

David Casteu s’est classé 14e de la 9e étape du Dakar 2016, disputée hier entre Salta et Belen (Argentine), à 26’09’’ du vainqueur Toby Price (KTM)*.

BestDrive - Dakar 2016 Etape 9 David Casteu 00Malgré une remontée à la 17e place du classement général, à 2h06’09’’ du leader Toby Price, David n’est pas du tout content de l’organisation de la course qui a arrêté l’épreuve pour des raisons de sécurité, notamment à cause de la chaleur : « Je suis parti sur un bon rythme, j’étais vraiment bien. C’était une spéciale pour nous, les pilotes de rallye… Et, au kilomètre 178, ils ont arrêté la course ! Depuis le début du Dakar, nous subissons une course de type ‘‘baja’’, à fond sur des pistes rapides. On ne dit rien, on comprend. Mais là, lors de la première spéciale typée ‘‘rallye-raid’’, on arrête pour la sécurité ! On se prépare pour le Dakar pendant un an et, dès qu’il y a le moindre problème, on arrête tout ! Je suis dégoûté ! Trop de sécurité tue la course. Nous sommes des pilotes de l’extrême, nous savons que c’est dangereux. On nous avait dit que c’était la course la plus dure du monde, mais c’est nul ! Nous les pilotes de rallye, nous ne pouvons plus faire la différence. Maintenant, il ne reste plus que deux jours de course véritable sur les quatre au programme. »

Des nouvelles du Team Casteu

Laurent Lazard s’est classé 53e de l’étape, à 1h33’35’’ du vainqueur ; il figure ainsi à la 62e place du général, à 8h58’13’’ du leader.

Harite Gabari a été contraint, la mort dans l’âme, d’abandonner lors de la 7e étape. Avant de prendre l’avion hier soir pour Agadir qu’il rejoindra jeudi, via Paris, le pilote du Team Casteu a raconté la fin de son Dakar : « J’ai quand même roulé toute la première semaine en Argentine et en Bolivie malgré une chute dans le prologue. Ensuite, j’ai de nouveau chuté dans la 4e étape et je me suis fait mal à la clavicule, au cou et au dos. Je pensais que c’était musculaire et j’ai continué à rouler en serrant les dents. Lors de la journée de repos, quand l’ostéopathe a mis le doigt sur une vertèbre, j’ai sauté en l’air ! Il m’a conseillé de passer un scanner. Résultat : c’était une fracture ! Je ne voulais pas abandonner et j’ai roulé lundi, mais j’ai ressenti une douleur terrible. Le médecin du Dakar m’a dit : ‘’Arrête ! Tu risques le pire !’’ J’ai donc suivi ses conseils mais je suis très déçu parce que les étapes de la 2e semaine m’étaient bien plus favorables, avec de la chaleur, des rios, du sable, des cailloux, de la navigation. La première, c’était de la baja, c’est dommage. Je remercie tous mes partenaires et amis qui m’ont suivi jusqu’à aujourd’hui et je leur donne rendez-vous pour le Dakar 2017 ! »

* Sous réserve de validation des résultats.

Source : David Casteu
Crédits photos : Florent Gooden / DPPI, Benjamin Cremel / DPPI, DPPI

Partagez l'article en 1 clic !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.