BestDrive et le 50e Rallye Antibes Côte d’Azur

Sport

juin 3, 2015 0

C’est dimanche que s’est achevée la 50e édition du célèbre Rallye Antibes Côte d’Azur. BestDrive, partenaire de l’événement, vous propose de revenir sur la course.

BestDrive partenaire du 50e Rallye Antibes Côte d'Azur 2015Déjà remarquable l’an dernier avant son abandon, Roger Feghali n’a laissé aucune chance aux habitués du Championnat. En effet, d’entrée de jeu, le pilote de la Ford Focus WRC a pris la tête pour ne plus la quitter.

Samedi, les gros orages qui se sont abattus dans l’ES du Col de Bleine ont chamboulé la hiérarchie à ses trousses : Patrick Rouillard (Team 2HP Compétition) et Gilles Nantet (Team 2B Yacco) ont tiré le meilleur parti de leurs Porsche 997, pointant sur le podium final pour le premier et à la 4e place pour le second !

Enfin, deuxième au général après une fantastique remontée dimanche, Jean-Marie Cuoq garde la tête du Championnat, Feghali ne pouvant accéder aux points mis en jeu du fait de sa nationalité libanaise.

Championnats

Scratch

Feghali n’a guère laissé d’ouverture à ses rivaux ! Auteur des trois meilleurs temps samedi matin, le Libanais prend d’entrée ses distances sur les Citroën C4 WRC de Pascal Trojani et Eric Rousset. Jean-Marie Cuoq (lui aussi sur une C4), qui découvrait l’épreuve antiboise, concédait étonnamment beaucoup de temps.

Les énormes averses qui surviennent dans l’ES5 chamboulent la course, sauf celle de l’homme de tête, qui gère au mieux la situation. Rousset et Cuoq perdent énormément de temps avec leurs gommes pour le sec et Trojani sort carrément de la route.

La bonne opération est signée par les Porschistes Rouillard et Nantet (auteur du meilleur chrono dans l’ES4) qui s’installent sur le podium provisoire samedi soir et poursuivent leur duel le lendemain. Et quel duel ! Les positions restent finalement inchangées, le Toulousain conservant… Trois dixièmes d’avance sur son rival savoyard !

Cinquième, et encore une fois excellent alors qu’il étrennait une Peugeot 207 S2000, Sylvain Michel (Team 2B Yacco) ne résiste pas à la « tornade » Cuoq qui, parti en 14e position dimanche matin, décroche la médaille d’argent et, surtout, inscrit le maximum de points possible dans le cadre de sa quête du titre Pilotes, Feghali étant « transparent » au Championnat.

Roché (Team FJ – Elf, Ford Fiesta WRC), Rousset (C4 WRC) et Lions (Peugeot 207 S2000) se sont battus jusqu’au dernier mètre pour la 6e place. Le classement final s’établit dans cet ordre.

Féminin

À domicile et aux commandes d’une Peugeot 207 S2000, Charlotte Dalmasso entre dans le top 30 du rallye et prend un très net ascendant sur Sophie Laurent, beaucoup moins bien armée que sa rivale avec une Peugeot 207 RC.

Championnat de France Junior

Nettement aux avant-postes depuis le début de l’année avec deux victoires pour le premier nommé et deux deuxièmes places pour le second, Laurent Pellier et Romain Di-Fante s’illustrent à nouveau. Sauf que cette fois, c’est l’ex pilote Rallye Jeunes FFSA qui profite du passage du Championnat Junior dans sa région natale pour s’imposer et revenir ainsi à 2 succès à 1.

Loïc Astier, autre autochtone, s’est longtemps intercalé entre les deux hommes mais le bris d’un amortisseur, le dimanche matin, a eu raison de son opiniâtreté

Le podium est complété par Anthony Fotia (originaire de Roquebillière) alors que, dans le cadre du Championnat, Di-Fante revient à 7 points de Pellier. Un bilan antibois qui laisse augurer d’une fin de saison passionnante (il reste trois rallyes).

Championnat de France Team

Patrick Rouillard, brillant médaillé d’argent avec sa Porsche 997, et Robert Lassauge, qui place sa Renault Clio S1600 en tête de la classe A6K, offrent une première victoire (assortie du score maximum de 30 points) au Team 2HP Compétition. Toujours nettement en tête du Championnat, le Team 2B Yacco suit à deux unités grâce aux performances de ses deux bombes de Haute-Savoie : Sylvain Michel avec sa Super 2000 et Gilles Nantet avec sa Porsche 997. Le Team FJ – Elf devance le Saintéloc Junior Team pour la dernière marche du podium.

Trophée Michelin

Tout se joue le samedi en Trophée Michelin, fort d’une trentaine d’engagés. Le match est somptueux entre Gilles Nantet, Patrick Rouillard et l’ex Porschiste Sylvain Michel. À la faveur d’un superbe temps dans l’ES6, Rouillard rentre à Antibes en leader samedi, devant Nantet et Michel. Malgré une lutte de tous les instants, les six ES de la dernière étape ne modifient pas la hiérarchie. Trois dixièmes suffisent à faire le bonheur de Patrick Rouillard et Michel conserve le bronze.

Coupes de Marque

Citroën Racing Trophy Junior

Cf. Championnat de France Junior

208 Rally Cup

Annoncé comme l’un des favoris de la manche azuréenne, Cyril Audirac ne franchit pas la ligne de départ de la première spéciale, durit d’eau débranchée.

Stéphane Consani endosse dès les premiers mètres le maillot de leader, mais les affres de la météo dans le « Bleine » (ES5) puis une crevaison mettent fin à ses espoirs.

Jérôme Chavanne reprend le témoin samedi soir devant José Suarez et Pepe Lopez. Le Haut-Savoyard tient bon aux lueurs du jour le lendemain mais la mécanique de sa monture rend l’âme après le Turini (ES8). Dans le même temps, Lopez reste plaqué contre un rocher. Suarez qui n’en demandait pas autant, vire en tête de la 208 Rally Cup à trois spéciales du terme du rallye.

Citroën Racing Trophy

Premier leader, Yohan Rossel (membre de l’Equipe de France FFSA Rallye) a déjà oublié son « Antibes 2015 », lui qui a crevé dans l’ES2 et effectué une touchette dans le mémorable chrono du Col de Bleine (ES5).

Denis Millet prenait alors les commandes de l’épreuve pour ne plus les quitter, malgré les assauts répétés de Frédéric Hauswald, auteur de 4 meilleurs temps consécutifs samedi (dont un scratch absolu dans l’ES5). L’ex membre de l’équipe Rallye Jeunes FFSA et l’Alsacien se sont battus tels des chiffonniers, au point de partir quasiment à égalité dans le dernier chrono, 3,4 secondes séparant les deux hommes. Las, le match ne va pas à son terme, Millet laissant 12 minutes dans un arrêt intempestif de sa monture…

Le podium final est pour Hauswald, Prévalet (constamment dans le coup) et Dubert, régulièrement aux avant-postes.

Source : ASA Antibes
Crédits photos : Meca Sport Photographer by Karine, ASA Antibes

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Le Mans Classic : toujours aussi beau !
Le Mans Classic : toujours aussi beau !
Championnat de France : un derby à l’avantage du Paris Saint-Germain Handball
Championnat de France : un derby à l’avantage du Paris Saint-Germain Handball
L’automobile fait son show à Genève (vidéo)
L’automobile fait son show à Genève (vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.