Ford alerte sur les dangers de la conduite avec la « gueule de bois » grâce à un nouveau simulateur

Sécurité routière

décembre 23, 2016 0

Ce soir, vous sortez faire la fête chez des amis ; vous avez prévu de passer la nuit sur place et vous avez raison. Mais êtes-vous bien sûr que vous ne risquerez plus rien demain ? BestDrive vous apporte quelques éléments de réponse avec Ford.

Après avoir mis au point un point un simulateur de conduite en état d’ivresse il y a deux ans, Ford nous propose aujourd’hui de découvrir dans quel état nous sommes réellement lorsque nous prenons le volant avec la tristement célèbre « gueule de bois ».

Concrètement, que se passera-t-il demain matin ? Vous ne serez plus au-dessus du seuil d’alcoolémie autorisé (soufflez tout-de-même dans un éthylotest pour vous en assurer*), mais la nuit aura été courte !

Or le sommeil « alcoolisé » n’est pas aussi réparateur qu’une bonne nuit « à jeun » ; vous serez donc victime d’une fatigue extrême, de lourdeur dans les jambes et les bras, d’hypersensibilité à la lumière, voire au bruit, et certainement d’une grosse migraine. Autant de signes que vos réflexes ne seront pas optimaux en cas d’urgence.

« Il y a beaucoup de pression sociale pour empêcher ceux qui ont bu de reprendre le volant après une soirée arrosée, mais très souvent, ceux qui conduisent le lendemain matin voyagent seuls, explique le porte-parole du constructeur américain. Même lorsque les conducteurs passent en dessous du degré d’alcool autorisé dans le sang, ils peuvent encore faire face à un risque très élevé en prenant le volant. Le manque de sommeil pouvant, en effet, altérer leurs temps de réaction. »

La combinaison mise au point par Ford reproduit tous ces symptômes dits « de lendemain de fête » et démontre encore une fois que la fatigue est bel et bien l’un des principaux fléaux du conducteur.

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

 

* Pour tout savoir sur l’absorption et l’élimination de l’alcool par votre organisme, cliquez ici.

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact
Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact
« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »
« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »
Code de la route : tout ce qui a vraiment changé au 1er juillet
Code de la route : tout ce qui a vraiment changé au 1er juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *