Dans le Tarn, on chauffe la route pour éviter les accidents

Sécurité routière

décembre 12, 2016 0

Pour éviter les accidents trop nombreux dans un secteur à haut risque, le département du Tarn vient d’installer un dispositif permettant de chauffer la chaussée. Une première en France !

Sur cette partie de la route départementale 622 située entre les communes de Lacaune et de Brassac, les accidents sont définitivement trop nombreux en hiver ; en cause, un petit cours d’eau en contrebas et les nombreux arbres, qui maintiennent la chaussée humide et à l’ombre quasiment en permanence.

Des conditions particulièrement accidentogènes donc, qui empirent lorsque les températures baissent. Pour pallier ce problème, le Conseil Général a décidé de déployer sur ce tronçon (et pour la première fois sur une voie publique française) une technologie italienne permettant de chauffer la route.

Concrètement, sur les 400 mètres les plus à risques de la chaussée, quatre cordons chauffants par trace de roue (soit seize en tout) ont été posés puis recouverts de béton bitumineux. Des capteurs de gel encastrés dans la chaussée et des sondes mesurant la température et l’hygrométrie en permanence déclencheront ensuite automatiquement la chauffe lorsque les conditions le nécessiteront.


A Lacaune (Tarn), une route chauffante pour… par ladepeche

Coût de l’opération : 150 000 €. C’est une somme, mais c’est finalement très peu en comparaison des coûts engendrés par les nombreux accidents qui se produisent dans cette zone ; le département espère d’ailleurs déjà pouvoir déployer plus largement ce système s’il fait ses preuves cet hiver.

Sources : La Dépêche, Le Parisien
Crédits photos : DailyMotion (La Dépêche)

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Allianz et Waze nous mettent en garde contre #laroutine
Allianz et Waze nous mettent en garde contre #laroutine
Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact
Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact
« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »
« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.