Code de la route : les droits et devoirs du cycliste

Sécurité routière

avril 3, 2015 0

Rares sont les cyclistes qui tiennent compte du Code de la route, notamment lorsqu’il s’agit de se déplacer en ville. Maître Rémy Josseaume, avocat à la Cour, rappelle quelques règles de base.

BestDrive - Les droits et devoirs du cycliste définis par le code de la routeChers amis amateurs de cycles, sachez tout d’abord que le Code Rousseau s’impose à vous comme à tous les autres usagers de la route, et ne pas le respecter peut avoir des répercussions sur votre permis de conduire. En effet, l’usage de ce moyen de transport, défini comme un véhicule propulsé exclusivement par l’énergie musculaire à l’aide de pédales, ne confère aucune impunité ; le Code de la route prévoit d’ailleurs des peines d’amendes pour contravention de la première à la quatrième classe (de 11 à 135 euros). Vous échappez néanmoins aux infractions à la vitesse, réservées aux seuls véhicules à moteurs.

Suite à une infraction commise à vélo, le conducteur peut être dans l’obligation de payer une amende, voire subir une suspension de son permis de conduite. Cependant, que cette infraction soit contraventionnelle ou délictuelle, il ne perdra aucun point. En effet, selon le Code de la route, « il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé ».

Le cycliste peut également être verbalisé si son équipement n’est pas conforme à la législation : absence de catadioptre à l’avant, à l’arrière ou sur les pédales, défaut de feu de position avant et arrière rouge, non-port du gilet haute visibilité en cas de circulation hors agglomération… En outre, notez que si l’avertisseur sonore est obligatoire sur les cycles, le port du casque (bien que fortement recommandé pour des raisons évidentes de sécurité) n’est pas prévu par la loi.

Lorsqu’ils se déplacent sur une chaussée non protégée ou non réservée (hors pistes cyclables), les cyclistes sont contraints de circuler en file dès la tombée de la nuit ou en cas de dépassement par un véhicule et ont l’interdiction formelle de rouler sur les trottoirs.

Quant aux automobilistes, ils doivent respecter les règles de croisement à l’approche d’un cycliste, et notamment le principe de priorité à droite comme pour tout autre usager. En cas de dépassement, il leur est interdit de s’approcher d’un cycliste à moins d’un mètre en agglomération, et un mètre et demi hors agglomération.

Propos recueillis par Le Figaro.

Source : Le Figaro

 

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Nouveau : BestDrive main dans la main avec Caréco pour entretenir votre auto
Nouveau : BestDrive main dans la main avec Caréco pour entretenir votre auto
Les policiers britanniques s’entraînent aux courses-poursuites avec Gran Turismo
Les policiers britanniques s’entraînent aux courses-poursuites avec Gran Turismo
Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact
Des passages piétons « en 3D » pour un meilleur impact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.