Qui sont les joueurs du Paris Saint-Germain Handball ?

PSG Handball

novembre 23, 2017 0

Alors que la saison 2017-2018 de Coupe d’Europe et de Championnat de France bat son plein, BestDrive vous propose d’apprendre à connaître un peu mieux les joueurs du Paris Saint-Germain Handball.

L'effectif du Paris Sain-Germain handball au complet - Saison 2017-2018

Ceux que l’on ne présente plus…

#16 Thierry Omeyer : gardien 

À 41 ans, Thierry Omeyer est l’un des plus grands champions français. Élu meilleur gardien de tous les temps dans un vote organisé par l’IHF en 2010, « Titi » a également été désigné meilleur handballeur mondial de l’année en 2008 et meilleur gardien de la compétition lors du championnat d’Europe 2006, des Jeux olympiques de Pékin (2008) et de Londres (2012), des championnats du monde 2009, 2011 et 2015, puis meilleur joueur du championnat du monde 2015. Avec quarante-cinq titres inscrits à son palmarès et 10 médailles d’or, il est le handballeur et sportif français, tous sports collectifs confondus, le plus titré (en club et en équipe de France).

Avec la sélection tricolore, Thierry Omeyer est double champion olympique (2008 et 2012), quintuple champion du monde (2001, 2009, 2011, 2015 et 2017 : un record dans la compétition), triple champion d’Europe (2006, 2010 et 2014).

En club, il a remporté quatre Ligues des champions, treize championnats nationaux, vingt coupes nationales et un Super Globe.

Cette année, quelques semaines après avoir gagné son 5e titre de champion du monde, il annonce sa retraite internationale, en même temps que son coéquipier Daniel Narcisse.

#3 Uwe Gensheimer : ailier gauche

Uwe Gensheimer est un joueur international allemand. Après avoir évolué pendant 13 saisons avec le club du Rhein-Neckar Löwen basé à Mannheim, sa ville de naissance, il a choisi de rejoindre le Paris Saint-Germain, avec lequel il signe un contrat de trois ans à compter de l’intersaison 2016.

Il obtient sa première sélection dans l’équipe nationale allemande le 25 novembre 2005, pour affronter la Slovénie ; il a joué depuis 141 matches internationaux sous les couleurs de son pays, au cours desquels il a marqué 641 buts.

#19 Luc Abalo : ailier droit

Né en 1984 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), Luc Abalo est détecté assez tôt par les techniciens de l’US Ivry pour être orienté vers le pôle d’Eaubonne. Son extension phénoménale et ses grandes capacités de vitesse et de prise de risques, qui compensent sa « petite taille » (1,82 mètre, tout de même) lui permet d’occuper le poste d’arrière droit et d’ailier droit. C’est à ce poste qu’il joue au Paris Saint-Germain Handball depuis 2012.

Au sein de l’équipe de France qu’il a rejointe en 2005, il évolue depuis le championnat d’Europe 2006 en tant qu’ailier droit titulaire.

Il compte à son palmarès trois titres européens (2006, 2010, 2014), trois titres mondiaux (2009, 2011 et 2017) et deux médailles d’or olympiques (2008, 2012).

#5 Henrik Møllgaard : arrière gauche

Né en 1985 à Bramming (Danemark), Henrik Møllgaard remporte son premier titre de champion du Danemark avec un club national en 2006. Une performance qu’il renouvellera en 2009 et 2010, après avoir soulevé la Coupe du Danemark en 2007 puis en 2012.

En sélection nationale, Henrik Møllgaard remporte la médaille d’argent lors du championnat du monde 2013 et du championnat d’Europe 2014, puis la médaille d’or lors des Jeux Olympiques de Rio (2016), un an après avoir intégré le Paris Saint-Germain Handball.

#24 Mikkel Hansen : arrière gauche

Danois également, Mikkel Hansen est né en 1987 à Elseneur (ou Helsingør). Il évolue depuis 2012 au sein du Paris Saint-Germain Handball et fait partie de la sélection nationale danoise depuis 2007.

Élu à deux reprises meilleur handballeur mondial de l’année par la FIH (2011 et 2015), il a autour du cou trois médailles d’argent (championnat d’Europe 2014, championnat du monde 2011 et 2013) et deux médailles d’or (championnat d’Europe 2012 et Jeux Olympiques de Rio 2016).

#25 Daniel Narcisse : demi-centre

Né en 1979 à Saint-Denis de La Réunion, Daniel Narcisse est surnommé « Air France » par certains joueurs, du fait de son étonnante détente verticale.

Titulaire de l’équipe de France de 2000 à 2017, il est double champion olympique (2008 et 2012), quadruple champion du monde (2001, 2009, 2015 et 2017) et triple champion d’Europe (2006, 2010 et 2014).

En 2012, fort d’une année exceptionnelle aussi bien en équipe de France (titre olympique) qu’en club (Ligue des Champions, championnat d’Allemagne et coupe d’Allemagne), il est élu meilleur handballeur de l’année 2012 par l’IHF.

En 2016, lors des Jeux olympiques de Rio, il permet la qualification de la France en finale en marquant le dernier but décisif à 29-28 contre l’Allemagne. Cette année-là, Narcisse et les Experts s’inclinent en finale face au Danemark et doivent donc se contenter de la médaille d’argent, ratant de peu un triplé historique.

Tout comme son coéquipier et ami Thierry Omeyer, Daniel Narcisse annonce cette année sa retraite internationale et dispute son dernier match en sélection tricolore le 6 mai 2017 face à la Norvège, dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2018.

#44 Nikola Karabatic : demi-centre 

Né en 1984 en ex Yougoslavie, Nikola Karabatic est l’un des rares joueurs à avoir réussi à haut niveau en étant passé par un centre de formation (celui de Montpellier, en l’occurrence) et non pas par un pôle espoirs. En équipe de France (qu’il intègre en 2002), tout comme au Paris Saint-Germain Handball, il évolue au poste de demi-centre et, de temps en temps, à celui d’arrière gauche.

Plusieurs fois champion de France, d’Allemagne et d’Espagne, il est également détenteur de trois titres de ligue des champions (en 2003 avec Montpellier, en 2007 avec Kiel et en 2015 avec Barcelone). En sélection nationale, il est double champion olympique (2008 et 2012), quadruple champion du monde (2009, 2011, 2015 et 2017) et triple champion d’Europe (2006, 2010 et 2014).

Désigné meilleur handballeur mondial de l’année en 2007, 2014 et 2016 par l’IHF, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de ce sport. Sa puissance physique, son habileté technique et son intelligence tactique en font un joueur complet et polyvalent, capable d’impacter le jeu tant en attaque qu’en défense.

#22 Luka Karabatic : pivot

Né en 1988 à Strasbourg (Bas-Rhin), Luka Karabatic se tourne d’abord vers le tennis (il obtient le titre de champion de France par équipes à 11 ans et est classé -4/6 à 19 ans) avant d’intégrer en 2007 le centre de formation de Montpellier, comme son frère aîné. Il rejoint ensuite les effectifs du club, ce qui convainc Nikola Karabatic de revenir jouer en France.

Membre de l’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain Handball depuis 2015, il évolue en équipe de France depuis 2011 et remporte avec elle trois médailles d’or (championnat d’Europe 2014, championnat du monde 2015 et 2017) et une médaille d’argent (Jeux Olympiques de Rio 2016).

Les espoirs…

#11 Benoît Kounkoud : ailier droit

Né au Chesnay (Yvelines) en 1997, c’est le club de La Source, à La Réunion, qui lui servira de tremplin. Avec l’équipe de France de handball Jeunes, Benoît Kounkoud remporte le championnat d’Europe des moins de 20 ans en 2014 puis le championnat du monde de handball masculin jeunes en 2015. C’est à cette époque qu’il intègre le centre de formation du Paris Saint-Germain Handball.

Après seulement 9 matchs en championnat de France et quelques apparitions en ligue des champions, Claude Onesta le convoque en équipe de France pour remplacer Valentin Porte (forfait) pendant la Golden League. Il participe alors au championnat d’Europe 2016, pendant lequel il ne marque pas moins de 11 buts à peine 2 heures de jeu.

#7 Luka Stepanèiæ : arrière droit

Né en 1990 à Zabreg, en Croatie, Luka Stepanèiæ évolue en équipe nationale, avec laquelle il a remporté la médaille de bronze lors du championnat du monde de 2013 et la 6e place lors du championnat du monde de 2015.

En club, il remporte le championnat de Croatie et la Coupe de Croatie en 2014 et 2015, avant de rejoindre le Paris Saint-Germain Handball en 2016.

#18 Nedim Remili : arrière droit

Fils de Kamel Remili, ancien joueur et actuel directeur général de l’US Créteil, Nedim Remili est, pour ainsi dire, tombé dans la potion magique quand il était petit. Il débute donc dans ce club à l’âge de 10 ans, puis intègre rapidement le centre de formation où il est très vite pressenti comme potentiel arrière droit de l’équipe de France.

Bien que de nombreux clubs français et étrangers lui fassent la cour, il choisit finalement de signer son premier contrat professionnel en 2013 dans le club qui l’a vu naître. En 2015, il souffre de blessures qui perturbent son évolution, mais ses excellentes performances en fin d’année lui vaudront d’être élu meilleur joueur du mois de décembre 2015 en championnat de France 2015-2016 et de participer au Hand Star Game ainsi qu’à la préparation de l’équipe de France pour le championnat d’Europe de 2016, année qui marquera donc ses débuts dans la sélection tricolore.

L’année suivante, il rejoint le Paris Saint-Germain Handball et remporte son premier trophée, le Trophée des champions. C’est également avec les Bleu et Rouge qu’il dispute ses premiers matchs en ligue des champions.

#36 Jesper Nieslen : pivot

Né en 1989 à Norrköping (Suède), Jesper Nielsen a remporté, en club, la Coupe d’Allemagne 2014 puis en 2015, la Coupe EHF et la Coupe du Monde des Clubs. L’année suivante, il intègre le Paris Saint-Germain Handball.

Les « petits nouveaux »…

#12 Rodrigo Corrales : gardien

Né en 1991 à Cangas (Espagne), Rodrigo Corrales est formé au FC Barcelone qui lui donne l’opportunité, dès la saison 2011-2012, de jouer ses premiers matchs avec l’équipe 1 en championnat et en ligue des champions.

En 2012, il est prêté pour deux saisons au BM Huesca puis, à nouveau pour deux saisons, au club polonais du Wisła Płock avant de signer en 2016 au Paris Saint-Germain Handball, dont il a intégré l’équipe cette saison.

Sélectionné pour la première fois en équipe d’Espagne le 5 avril 2014, il participe à sa première compétition internationale lors du Championnat du monde 2017 et termine à la 5e place.

#10 Sander Sagosen : demi-centre

Né en 1995 à Stavanger (Norvège), Sander Sagosen se fait remarquer lors de la saison 2014-2015 ; alors qu’il vient d’être transféré à Aalborg, il inscrit 45 buts en ligue des champions.

En 2016, il termine 4e du championnat d’Europe auquel il participe en sélection norvégienne et est élu meilleur demi-centre de la compétition. Si Sagosen et les Norvégiens ratent la qualification pour les Jeux olympiques de Rio puis pour le championnat du monde 2017, ils obtiennent néanmoins une invitation qu’ils honorent de la meilleure des manières puisqu’ils parviennent à atteindre la finale de la compétition. Battus par les Français, les Norvégiens remportent malgré tout leur première médaille dans une compétition internationale, tandis que Sagosen est nommé dans l’équipe-type au poste d’arrière gauche et intègre le Paris Saint-Germain Handball.

#13 Jovo Damjanoviæ : pivot

Né le 24 décembre 1996 à Nikšić (Montenegro), Jovo Damjanoviæ est naturalisé qatari. Il évolue au sein de l’équipe du Qatar de handball masculin (avec laquelle il obtient la médaille d’argent lors du championnat du monde de 2015) et du Paris Saint-Germain Handball depuis le début de la saison.

Sources : Wikipedia, LNH.fr, PSG
Crédits photo : PSG

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Coupe de la Ligue : le Paris Saint-Germain Handball s’invite au Final 4
Coupe de la Ligue : le Paris Saint-Germain Handball s’invite au Final 4
Nantes – Paris Saint-Germain Handball : une égalité loin d’être un « match nul » !
Nantes – Paris Saint-Germain Handball : une égalité loin d’être un « match nul » !
Coupe d’Europe de handball masculin : 9e victoire pour le Paris Saint-Germain Handball
Coupe d’Europe de handball masculin : 9e victoire pour le Paris Saint-Germain Handball

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Lire les articles précédents :
Le Paris Saint-Germain Handball arrache la victoire à Veszprém

La 8e journée de Coupe d’Europe de handball masculin a été marquée par la très belle victoire du Paris Saint-Germain...

Fermer