Nos voitures, ces bouillons de culture

Insolite

mai 15, 2017 0

Quand on parle d’objets du quotidien plus sales qu’on ne le croit, on évoque souvent les claviers d’ordinateurs, les sacs à main et les téléphones portables. Mais qu’en est-il de nos voitures ? BestDrive répond à cette inquiétante question…

Selon une étude menée récemment par l’enseigne de nettoyage CosmétiCar sur plus de 1 200 véhicules clients, on trouverait en moyenne près de 800 bactéries au centimètre carré dans nos chères voitures, ce qui en fait l’un des « objets » les plus contaminés de notre environnement… En d’autres termes, elles sont plus sales que la lunette des toilettes !

Un chiffre inquiétant, qui s’explique notamment par un manque d’entretien de la part des automobilistes mais aussi par l’humidité ambiante, terrain de développement de prédilection pour les germes.

Il y a quelques années, des scientifiques avaient effectué une enquête similaire et prélevé des échantillons à différents endroits de voitures particulières (aux pieds du conducteur, sur les poignées, le volant, l’autoradio, le levier de vitesse, le coffre et, le cas échéant, le siège bébé/enfant) et dans les maisons de leurs propriétaires.

Constat sans appel : le tapis conducteur et le coffre, qui sont les endroits les plus sales, accueillent respectivement plusieurs milliers de bactéries et de champignons au centimètre carré. Plus grave encore, les sièges enfants proposent un cocktail de plus de cent bactéries et champignons au centimètre carré, soit une infestation deux à dix fois plus importantes que celle des lunettes de toilettes concernées par l’étude.

Certains de ces hôtes importuns sont naturellement présents dans l’air que l’on respire ; ce n’est donc pas une surprise de les retrouver dans nos véhicules. En revanche, c’est avec stupeur (et effroi) que nos microbiologistes ont découvert la présence d’organismes d’origine humaine, n’ayant a priori rien à faire sur les sièges d’une voiture ou un frein à main. Salmonelles, E. Coli, staphylocoques dorés et autres matières fécales (liste non exhaustive) ont ainsi été retrouvés çà et là.

La cause de cette contamination ? La négligence, l’oubli ou peut-être tout simplement la flemme ; selon l’enquête, un automobiliste ne nettoie sa voiture qu’une seule fois par an, le plus souvent avant ou après un passage au garage. « Les voitures abritent de nombreuses espèces de bactéries potentiellement dangereuses, a rappelé le Dr Anne-Marie Krachler de l’institut de microbiologie et d’infectiologie de l’université de Birmingham. Ces germes peuvent facilement se développer dans les véhicules qui ne sont pas souvent nettoyés, en particulier si leurs conducteurs y laissent des détritus ou y mangent. »

Pour la plupart d’entre nous, la majorité de ces invités indésirables est inoffensive, mais d’autres peuvent avoir des conséquences graves sur les personnes immunodéprimées ou les enfants en bas âge. Et si tout cela ne vous a pas convaincu de courir laver votre voiture de fond en comble, sachez que 37% des célibataires affirment qu’ils pourraient laisser tomber une nouvelle conquête s’ils découvraient que leur voiture est mal entretenue. En d’autres termes, que ce soit pour éviter quelques ennuis de santé ou pour trouver l’âme-sœur, vous savez ce qu’il vous reste à faire : tous à vos chiffons (et à vos désinfectants) !

Sources : Lefigaro.fr, Sciencesetavenir.fr, France Info

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Quelles sont les meilleures voitures pour installer des sièges autos ?
Quelles sont les meilleures voitures pour installer des sièges autos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *