Vous partez en vacances en voiture ? Voici nos conseils pour bien préparer votre départ !

Conseils / Astuces

avril 8, 2016 0

Avant de partir pour un long voyage en voiture, il est important de bien se préparer pour éviter le fameux stress des départs, mais aussi et surtout pour être sûr de ne rien oublier et de pouvoir parer à toute éventualité sur la route.

BestDrive - Conseils pour bien préparer son départ en voiture - Départ en vacancesLe conducteur…

Le conducteur aura bien sûr pris de soin, au préalable, de préparer son itinéraire et d’adapter jour et horaire de départ aux conditions de circulation et à la météo.

> Sommeil : on ne le répètera jamais assez, la somnolence au volant est à l’origine de nombreux accidents ! Veillez donc à partir bien reposé(e) et souvenez-vous que toute privation de sommeil (même de l’ordre d’une à deux heures) augmente ce risque.
Attention également aux médicaments : antidépresseurs, anxiolytiques, antitussifs, antihistaminiques, ainsi que certains analgésiques, décongestionnants, relaxants musculaires et quelques antibiotiques peuvent avoir des effets secondaires incompatibles avec la conduite ! En cas de traitement médical, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre la route et sachez que même des médicaments vendus sans ordonnance peuvent entraîner la somnolence.
Si les premiers signes de fatigue se font sentir (troubles visuels, bâillements, raideur de la nuque, irritabilité, lenteur des réactions, etc.), une seule solution : la pause ! Arrêtez-vous sur une aire de repos et offrez-vous une petite sieste de quinze à vingt minutes.

> Hydratation : tout au long du trajet, veillez à boire régulièrement de l’eau. Évitez les boissons sucrées et inutile de rappeler que l’alcool est proscrit !

> Casse-croûte : avant de partir et lors de la pause déjeuner, préférez les encas légers et protéinés (jambon, viande froide, œufs durs, etc.) aux aliments gras et/ou sucrés (saucisson, viandes en sauce, fromage, barres chocolatées, etc.) ; plus difficiles à digérer, ces derniers ont en effet tendance à favoriser la baisse de vigilance.

> Arrêts réguliers : pour rester vigilant et réactif, pensez à vous arrêter toutes les deux heures environ. Sortez du véhicule, faites quelques pas, laissez les enfants se défouler, prenez une boisson chaude peu ou pas sucrée et changez éventuellement de conducteur ; ces quelques minutes en dehors de la circulation sont indispensables pour conduire en toute sécurité !

Le véhicule…

Pour être sûr d’avoir le temps de faire le nécessaire en cas de problème, procédez, quelques jours avant le départ, à de petites vérifications simples :

> Les niveaux : contrôlez et ajustez le contenu des réservoirs de lave-glace, d’huile et de liquide de refroidissement.

> L’usure et la pression des pneus : la profondeur de sculpture ne doit pas être inférieure à 1,6 mm. En deçà, les pneus sont considérés comme lisses ce qui signifie que, d’une part, vous êtes hors la loi (et verbalisable si vous êtes arrêté(e)) et d’autre part, que votre sécurité à bord du véhicule n’est plus assurée. Quant à la pression, il convient de la contrôler et de l’ajuster sur pneus froids en suivant les préconisations du constructeur (ajoutez 200 à 300 g à ces indications si la pression est effectuée sur pneus chauds).
En cas de doute, n’hésitez pas à faire gratuitement appel à un professionnel du pneumatique.

> L’éclairage, la signalisation et la visibilité : veillez à nettoyer soigneusement vos phares, vos feux de signalisation, ainsi que les pare-brise avant et arrière (à l’intérieur comme à l’extérieur) et remplacez vos balais d’essuie-glace si nécessaire.
Souvenez-vous que des feux et des phares sales peuvent diminuer l’efficacité de l’éclairage de 30% !

Complétez ce petit check-up par un diagnostic effectué par des spécialistes ; dans votre centre auto, les éléments de direction et de freinage (plaquettes, disques et liquide de frein), ainsi que les amortisseurs, les feux et bien sûr les roues (y compris la roue de secours) seront examinés et vous aurez ainsi la garantie de partir au volant d’un véhicule sûr et en parfait état de marche.

Enfin, ne négligez pas la climatisation ; indispensable au confort du conducteur et des passagers, elle doit être, pour garantir un air sain dans l’habitacle, vérifiée chaque année et rechargée tous les deux ans. Notez également que l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) conseille de maintenir, dans le véhicule, une température comprise entre 5 et 7°C au-dessus ou en-dessous de la température extérieure (selon la saison) afin d’éviter un éventuel choc thermique et des consommations énergétiques excessives.

 

 

Les conseils généraux de cette rubrique sont donnés à titre indicatif. BestDrive ne garantit pas que la mise en œuvre de l’ensemble de ses conseils vous prémunisse contre tout ennui technique concernant votre véhicule, dont l’état réel n’est pas vérifiable par BestDrive.

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Continental veut supprimer les haut-parleurs de nos voitures
Continental veut supprimer les haut-parleurs de nos voitures
On a trouvé le véhicule idéal pour les vacances nomades
On a trouvé le véhicule idéal pour les vacances nomades
Résolvez l’énigme Hyundai Kona avant le 18 septembre
Résolvez l’énigme Hyundai Kona avant le 18 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *