Écologie : Seat va fabriquer du biocarburant à partir des eaux usées

BestÉco

avril 17, 2017 0

Le constructeur Seat s’associe avec l’entreprise de traitement des eaux usées Aqualia pour produire un nouveau biocarburant durable. BestDrive vous en dit plus sur cette idée.

Le projet des deux entreprises est simple, mais il fallait y penser : créer un gaz écologique en récupérant 100% du biocarburant renouvelable dans les eaux usées afin d’alimenter les véhicules roulant au gaz naturel (GNV). Cela semble évident, et pourtant le concept est révolutionnaire : jusqu’à présent, personne encore n’avait songé à exploiter le potentiel de cette ressource de cette manière !

Pour lancer leur collaboration qui durera cinq ans, Seat et Aqualia ont lancé une série d’essais pilote dans une usine de traitement des eaux usées à Jerez de la Frontera, près de Cadix (Espagne), sur deux Leon TGI.

« Ce projet commun est un grand pas pour le développement d’une économie circulaire et la construction de villes résilientes. En outre, il permettra de piloter les recherches et la création de carburants alternatifs dans le secteur automobile espagnol en utilisant du gaz renouvelable produit localement à 100%. L’avantage majeur étant que l’utilisation d’automobiles au gaz naturel permettra de réduire considérablement les émissions de CO2 ‘du puits à la roue’, c’est-à-dire de la source d’énergie primaire jusqu’à son utilisation finale, par rapport aux automobiles à essence. » explique Seat dans son communiqué.

Félix Parra, Directeur général d’Aqualia, précise : « […] Le développement du projet de gaz écologique dans une usine de traitement des eaux usées de taille moyenne pourrait potentiellement entraîner une production quotidienne d’un million de litres de biocarburant et alimenter plus de 300 véhicules. Les villes pourraient ainsi utiliser ce type de carburant sur leurs flottes de bus de ville, de camions de ramassage des ordures, de voitures de police ou d’ambulances, entre autres ».

Baptisé Smart, le projet permettra également aux villes qui adopteront le système dans leurs usines de traitement des eaux usées d’être plus autonomes et de s’inscrire dans une véritable politique de développement durable, puisque la carburant produit localement pourra être aussi bien utilisé par l’industrie automobile que par les réseaux de distribution de gaz naturel.

Source : Seat
Crédits photos : Seat

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Continental veut supprimer les haut-parleurs de nos voitures
Continental veut supprimer les haut-parleurs de nos voitures
Poids lourd : le transport de marchandises 0 émission selon Toyota
Poids lourd : le transport de marchandises 0 émission selon Toyota
N’envoyez pas votre vieille voiture à la casse : électrifiez-la !
N’envoyez pas votre vieille voiture à la casse : électrifiez-la !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *