Crit’Air : tout ce qui change en 2018

BestÉco

janvier 26, 2018 0

De nouvelles villes ont choisi d’adopter le système de circulation différenciée, qui utilise la vignette Crit’Air, pour faire face aux futurs pics de pollution atmosphérique. BestDrive vous en dit plus.

Application de la vignette Crit'Air : les nouveautés 2018On ne présente plus Crit’Air, la nouvelle « pastille verte » mise en place par le précédent gouvernement, qui a permis d’établir l’an dernier quelque 18 zones environnementales permanentes (les ZCR, pour zones de circulation restreinte) et temporaires (les ZPA, pour zones de protection de l’air). Plusieurs grandes villes ont décidé de suivre le mouvement en adoptant également le système de circulation différenciée.

> La pionnière : Paris

Paris est une ZCR depuis 1er juillet 2016 ; cela signifie son accès est interdit aux vieux véhicules entre 8h00 et 20h00 toute l’année, mais aussi, de manière épisodique, à certaines catégories de véhicules lorsque la qualité de l’air le nécessite.

> Les nouvelles zones environnementales de Strasbourg et de Toulouse

Le 1er novembre dernier, des zones environnementales temporaires ont étés créées à Strasbourg et à Toulouse. Concrètement, cela signifie que l’ensemble des propriétaires de véhicules motorisés amenés à circuler dans ces zones a besoin de la vignette Crit’Air. En effet, des interdictions de circulation peuvent depuis être annoncées à tout moment et peuvent entraîner une pénalité de 365 € si elles ne sont pas respectées.

> Les nouvelles zones environnementales d’Eure-et-Loir, du Gers, de Haute-Savoie, du Maine-et-Loire, d’Orléans, du Puy-de-Dôme, de Savoie et de Vendée

Depuis le mois de novembre 2017, les départements d’Eure-et-Loir (préfecture : Chartres), du Gers (préfecture : Auch), de Haute-Savoie (préfecture : Annecy), du Loiret (préfecture : Orléans), du Maine-et-Loire (préfecture : Angers), du Puy-de-Dôme (préfecture : Clermont-Ferrand), de Savoie (préfecture : Chambéry) et de Vendée (préfecture : La Roche-sur-Yon) sont des zones de protection de l’air départementales. En cas de pic de pollution atmosphérique, le préfet est à présent en mesure de rendre la vignette Crit’Air obligatoire et d’exclure de la circulation les catégories Crit’Air 4 et 5, voire d’étendre cette restriction à d’autres classes de véhicules.

Source : Crit-air.fr

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Comment fonctionne Crit’Air* ou la « nouvelle pastille verte » ?
Comment fonctionne Crit’Air* ou la « nouvelle pastille verte » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.