Retour sur la 22e Mondiale 2CV

Actu

août 11, 2017 0

Cette année, les inconditionnels de la 2CV se sont donné rendez-vous du 26 au 30 juillet à Ericeira, une station balnéaire portugaise.

Ce n’est pas la première fois que la Mondiale 2CV se déroule en terre portugaise ; 30 ans après avoir accueilli la 7e édition de l’événement, Ericeira a de nouveau été le siège de la Rencontre des amoureux de la « petite française » cet été.

Créé en Finlande en 1975 à l’initiative d’une association de bénévoles, cet événement ACI (Amicale Citroën Internationale) est depuis programmé tous les deux ans dans un pays différent ; la France en a par exemple été l’hôtesse en 1989 et 2011. Cette édition, qui s’était déroulée à Salbris (Loir-et-Cher), avait réuni plus de 7 000 2CV et reste à ce jour la plus importante de toutes.

Cette année, la 22e rencontre a permis de rassembler quelque 2 000 2CV venues du monde entier, dont notamment une cinquantaine de 2CV de compétition (participant au Tour du Portugal en 2CV et au Raid 2CV Racing Team Havas) ainsi qu’une dizaine de véhicules d’exception exposée dans le palais du 18e siècle de la ville voisine de Mafra.

Citroën Portugal a profité de l’occasion pour présenter la C4 Cactus et la nouvelle Citroën C3 équipée de la ConnectedCAM Citroën™, dont trois exemplaires ont participé à la grande parade 2CV.

Prochains rendez-vous :

> La 25e Nationale 2CV, du 9 au 13 mai 2018 dans la région de Belfort (90).
> La 23e Mondiale, du 30 juillet au 4 août 2019 en Croatie.

Source : Citroën
Crédits photos : Citroën Communication / DR

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

À bord du SpaceTourer Rip Curl Concept pour le Rip Curl Tour by Citroën (photos)
À bord du SpaceTourer Rip Curl Concept pour le Rip Curl Tour by Citroën (photos)
Courrèges se met au total look black* pour la Citroën e-Mehari (photos)
Courrèges se met au total look black* pour la Citroën e-Mehari (photos)
Une 2CV en bois rejoint le musée virtuel « Citroën Origins »
Une 2CV en bois rejoint le musée virtuel « Citroën Origins »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *