Peugeot L500 R HYbrid Concept, hommage à la L45 de 1916

Actu

juin 8, 2016 0

Le 30 mai 1916, la Peugeot L45 pilotée par Dario Resta gagnait la course mythique des 500 miles d’Indianapolis à une vitesse moyenne de 135 km/h. Cent ans plus tard, Peugeot rend hommage à la fameuse équipe des Charlatans, qui lui a offert trois belles victoires sur le circuit de l’Indy 500 entre 1913 et 1919, en présentant une interprétation futuriste de la voiture de course « indie » : la Peugeot L500 R HYbrid.

BestDrive - Peugeot L500 R HYbrid 00Posée au plus près de l’asphalte, la Peugeot L500 R HYbrid délivre tout son potentiel dès les premiers mètres. Avec ses voies larges, sa hauteur contenue d’un mètre et son poids de 1 000 kg, elle avale le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et effectue le mille mètres départ arrêté en 19 secondes. Sa chaîne de traction hybride essence plug-in de 500 chevaux, développée par les équipes Peugeot Sport et dérivée de celle de la 308 R HYbrid, associe deux moteurs électriques (à l’avant et à l’arrière) au moteur essence de 270 chevaux, pour un couple maximum de 730 Nm.

Esthétiquement, la Peugeot L500 R HYbrid présente des lignes de style qui vont du lion (dans la calandre) vers le pilote pour terminer sur un arrière fuselé, clin d’œil à son aïeule, mettant en scène les trois griffes distinctives des feux arrière qui caractérisent aujourd’hui le style Peugeot. Conçue pour faire corps avec le pilote et amplifier ses sensations au volant, elle est équipée d’un habitacle fermé, pensé comme une capsule flottante individuelle sertie dans la carrosserie.

BestDrive - Peugeot L500 R HYbrid 05

À l’intérieur, les équipes de style ont imaginé une version ultra sportive du Peugeot i-Cockpit, avec un petit volant intégré dans la structure et deux hologrammes qui projettent les informations au pilote via deux discoboles. Pour plus d’aérodynamisme, les équipes Peugeot ont retravaillé l’architecture biplace de la L45 en monoplace, et proposent au copilote virtuel une expérience de course amplifiée en temps réel via un casque de réalité augmentée.

BestDrive - Peugeot L500 R HYbrid 01

Au-delà du caractère futuriste de la voiture et de l’hommage à la L45, la L500 R HYbrid intègre les codes identitaires du design Peugeot, comme la signature lumineuse avant du nouveau SUV 3008, la coupe franche bleu et noir (en référence à la motorisation hybride essence 500 chevaux) et à la couleur d’origine de la L45.

Un peu d’histoire…

La Peugeot L500 R HYbrid est un hommage à la L45 et à une période faste pour Peugeot aux États-Unis, au cours de laquelle la marque au lion a remporté trois fois les 500 miles d’Indianapolis, deuxième plus ancienne piste de compétition automobile au monde.

Dario Resta au volant de la Peugeot L45, en 1916

Dario Resta au volant de la Peugeot L45, en 1916

La L45 (pour 4,5 litres) a succédé à la L76 créée en 1912 par une équipe de jeunes audacieux, les « Charlatans » (les trois pilotes Georges Boillot, Jules Goux et Paolo Zuccarelli et l’ingénieur Ernest HENRY), qui ont produit, jusqu’en 1919, une série de voitures qui allait marquer une nouvelle ère dans la conception des moteurs de compétition ; la L76 fut en effet la première voiture à combiner un moteur 4 cylindres à 4 soupapes par cylindre, à 2 arbres à cames en tête, faisant d’elle la première voiture de course moderne pouvant atteindre 190 km/h !

BestDrive - Peugeot L76

Peugeot L76

Au volant des premières Peugeot de course – les L76, L57, L3 et L45, les « Charlatans » ont connu le succès sur les circuits et les courses du monde entier, et plus particulièrement aux États-Unis. Cette épopée américaine a marqué le début d’une liste de victoires exceptionnelles des équipes Peugeot Sport Outre-Atlantique : Ari Vatanen en 1988 et Robby Unser en 1989 ont remporté la mythique course de côtes de Pikes Peak avec la Peugeot 405 T16, et Sébastien Loeb y a pulvérisé le record en 8’13’’878 sur les 20 kilomètres menant au sommet en 2013 au volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak.

Peugeot 405 T16, 1988 et 1989

Peugeot 405 T16, 1988 et 1989

Peugeot 208 T16 Pikes Peak, 2013

Peugeot 208 T16 Pikes Peak, 2013

« Avec la Peugeot L500 R HYbrid, nous avons voulu rendre hommage à cette belle aventure Peugeot du début du siècle. Empreints de cet esprit de performance et d’innovation, nous avons voulu proposer une vision sculpturale, élégante et technologique du futur du sport automobile by Peugeot », explique Matthias Hossann, responsable concept cars et avance de phase Peugeot.

Source : Peugeot
Crédits photos : © Automobiles Peugeot

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Un nouveau concept-car Peugeot pour Gran Turismo Sport
Un nouveau concept-car Peugeot pour Gran Turismo Sport
Idée sortie : « Augmented Technology » au Peugeot Avenue Paris
Idée sortie : « Augmented Technology » au Peugeot Avenue Paris
Salon de Francfort 2017 : on y était ! (photos + vidéo)
Salon de Francfort 2017 : on y était ! (photos + vidéo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *