Des voitures radars pour verbaliser le stationnement impayé

Actu

juin 21, 2017 0

Le gouvernement met en circulation des « voitures radars » capables de contrôler 1 500 véhicules par heure pour repérer ceux dont le stationnement n’a pas été payé.

On vous en parlait il y a quelques mois, le stationnement en ville subit actuellement de profondes mutations et, comme on s’en doute déjà, ce ne sera pas à l’avantage des automobilistes.

L’un des grands changements qui s’opère, c’est la disparition progressive des agents de verbalisation au profit des redoutables « scan cars ». Équipées du système Lapi-VAO (pour Lecture Automatique de Plaques d’Immatriculation – Verbalisation Assistée par Ordinateur), elles contrôlent à la chaîne tous les véhicules garés pour vérifier que leurs droits de stationnement sont en règle.

On considère qu’en moyenne, un agent à pied peut contrôler au maximum 200 véhicules par heure ; la voiture radar, elle, peut en contrôler aisément 1 500 dans le même temps… Et avec elle, pas moyen de négocier !

La verbalisation ne devrait toutefois pas être complètement automatique puisque la voiture se contentera d’informer les agents proches du ou des véhicules incriminés pour qu’ils se déplacent et dressent le procès verbal.

Selon le magazine Auto Plus, le dispositif, déjà surnommé la « sulfateuse à PV » par sa rédaction, est déjà en application dans plusieurs villes de France (Aubervilliers, Saint-Denis, Saint-Ouen, Kremlin-Bicêtre, Metz, Rouen, Strasbourg et Toulouse, entre autres) et une vingtaine d’autres communes se serait déjà rapprochée de la société Indigo (gestionnaire du système) pour l’adopter.

Sources : Caradisiac, Auto Plus

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

Les Français trouvent qu’il y a trop d’interdits sur les routes
Les Français trouvent qu’il y a trop d’interdits sur les routes
Le signalement des contrôles routiers va être interdit
Le signalement des contrôles routiers va être interdit
Comment fonctionne Crit’Air* ou la « nouvelle pastille verte » ?
Comment fonctionne Crit’Air* ou la « nouvelle pastille verte » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *