Comment se garer plus facilement en ville ? Vinci Park a peut-être la solution!

Actu

juin 19, 2015 0

C’est un fait, les places de parking se raréfient ; et entre les municipalités qui font de plus en plus la chasse aux voitures dans les centres villes et les automobilistes dont le nombre ne cesse d’augmenter, le problème ne semble pas près d’être réglé… Heureusement, des solutions alternatives aux traditionnels parkings publics commencent à se développer ; BestDrive s’est intéressé de plus près à celle proposée par Vinci Park.

BestDrive - VinciPark sait comment se garer plus facilement en villeChaque matin, nombreux sont les automobilistes à quitter leur place de parking individuelle pour rejoindre leur lieu de travail, où ils chercheront un lieu de stationnement pour la journée. C’est en partant de ce postulat que Vinci a suggéré de mettre à disposition ces mètres carrés inoccupés pendant une période donnée pour les personnes de passage dans le quartier.

« À titre d’exemple, à Paris, entre 2003 et 2012, l’offre de stationnement s’est réduite de près de 15%, occasionnant un effet pervers, puisque les spécialistes de la circulation estiment que 25% de celle-ci est constituée d’automobilistes qui recherchent une place. À cela, on pourra ajouter le phénomène des voitures ventouses, parquées 95 % du temps sur le même emplacement. De ce fait, la rotation des places disponibles en théorie se grippe progressivement, augmentant encore les effets négatifs sur les embouteillages plus nombreux et, bien entendu, sur l’activité commerciale des quartiers et leur pollution. »

Vinci Park a donc conclu un partenariat avec le bailleur privé Paris Habitat OPH pour intégrer le co-stationnement dans sa solution globale de mobilité et ainsi augmenter son offre de places de stationnement. « Paris est, par exemple, une ville qui comptabilise environ 780 000 places de stationnement dont près de 60% dans des immeubles privés, déclare Hugues Segond, Directeur du parc privé chez Vinci Park. Véritables ressources inexploitées, ces disponibilités de places pourraient pourtant faciliter le quotidien de nombreux automobilistes. Nous ouvrons aujourd’hui 3 parcs en co-stationnement à Paris, ce qui représente une centaine de places, et notre service sera bientôt disponible dans les grandes villes de province, ainsi qu’à Anvers, en Belgique. »

Dans la même veine que le covoiturage, le système identifiera les besoins complémentaires des usagers en matière de stationnement, en l’occurrence pendant la journée pour le professionnel et le soir et les week-ends pour le résident. Pour gérer les plannings, Vinci Park installe dans les parkings une solution sécurisée permettant d’y accéder en voiture et à pied, notamment via l’application My Vinci Park (pour iPhone et Android) ainsi qu’une signalétique spécifique pour repérer les places réservées.

Source : Le Point
Crédits photos : Audi 

Partagez l'article en 1 clic !

Articles similaires

« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »
« 40 millions d’automobilistes » lance l’appli « J’ai mal à ma route »
Les Français trouvent qu’il y a trop d’interdits sur les routes
Les Français trouvent qu’il y a trop d’interdits sur les routes
PSA met en avant l’autopartage avec son appli Free2Move
PSA met en avant l’autopartage avec son appli Free2Move

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.